Quoi faire si on vous
envoie passer un
examen par IRM

Quelle est la nécessité d’un examen par IRM?

L’appareil d’imagerie par résonance magnétique (IRM) est un outil diagnostique qui utilise des champs magnétiques. Les images produites permettent aux médecins de voir les organes internes. 

Les examens par IRM jouent un rôle essentiel dans la prestation des soins aux personnes atteintes de la sclérose en plaques (SEP). En plus d’aider à diagnostiquer la SEP très tôt et avec certitude, l’IRM permet aux médecins de surveiller l’activité et la progression de la maladie au fil du temps, car les images révèlent les changements aux endroits ciblés par la SEP, c’est-à-dire dans le cerveau ou la moelle épinière. 

Selon les changements décelés à l’IRM, vous et votre médecin pourrez rajuster votre plan de traitement au besoin. 

Que devrais-je faire si on m’envoie passer un examen par IRM?

En suivant quelques conseils, vous pouvez optimiser la pertinence des résultats de l’IRM.

Dr David Li, radiologiste chevronné et directeur émérite du groupe de recherche en sclérose en plaques et en imagerie par résonance magnétique de l’Université de la Colombie-Britannique, a formulé récemment deux recommandations à l’intention des patients qu’on envoie passer un examen par IRM. 

La version intégrale de l’article du docteur Li est accessible exclusivement dans l’application ABY, une ressource gratuite offrant des renseignements sur divers sujets liés à la SEP et proposant notamment des éléments de contenu écrits par des professionnels de la santé.

Deux démarches à envisager si on vous envoie passer un examen par IRM :

1 Demandez le médecin vous envoie pour l’examen par IRM
Bien que ce ne soit pas toujours possible, les examens consécutifs devraient idéalement avoir lieu au même endroit et s’effectuer avec le même appareil selon le même protocole d’une fois à l’autre. Cela permet de repérer les différences et de les interpréter avec plus de précision aux fins du suivi de l’évolution de la maladie.

2 Demandez si l’acquisition des séquences IRM sera réalisée selon le protocole standardisé
Si un centre d’imagerie applique un protocole standardisé, cela veut dire qu’il suit toujours les mêmes étapes pour chaque examen et pour chaque patient atteint de SEP, conformément à la technique d’imagerie recommandée par les experts. Votre médecin pourra ainsi repérer plus aisément dans les images produites les changements attribuables à l’activité de la maladie.

Dr Li vous encourage, vous et votre médecin, à préconiser vigoureusement l’utilisation d’un protocole d’IRM standardisé dans les cas de SEP, et il recommande fortement au personnel des centres d’imagerie de se familiariser avec les recommandations sur l’utilisation de l’IRM auprès des patients atteints de SEP publiées récemment sous forme de rapport consensuel.

Ces recommandations ont été élaborées par les membres du CMSC (Consortium of MS Centers), de concert avec des spécialistes participant à l’étude européenne MAGNIMS (Magnetic Resonance Imaging in Multiple Sclerosis) et des membres de l’équipe NAIMS (North American Imaging in Multiple Sclerosis). 

Abordez la question des protocoles standardisés auprès de votre médecin et de l’équipe d’IRM, et songez à leur transmettre le lien ci-dessus au cas où ils n’auraient pas pris connaissance des toutes dernières recommandations. 

Renseignez-vous sur la SEP, surveillez vos
symptômes et connaissez vos options thérapeutiques

Avez-vous bien compris?

Qu’avez-vous appris?

Vrai ou faux?

Tous les centres d’IRM utilisent systématiquement les mêmes protocoles. 

True or false

Non! Les protocoles risquent de changer et peuvent différer d’un centre d’IRM à l’autre, car les résultats de travaux de recherche plus récents donnent lieu à l’amélioration des pratiques. Pour favoriser la validité de la comparaison des images obtenues lors de vos examens consécutifs par IRM, n’hésitez pas à vous renseigner sur l’uniformité des appareils et des protocoles utilisés pour votre suivi.

C’est exact! Les protocoles risquent de changer et peuvent différer d’un centre d’IRM à l’autre, car les résultats de travaux de recherche plus récents donnent lieu à l’amélioration des pratiques. Pour favoriser la validité de la comparaison des images obtenues lors de vos examens consécutifs par IRM, n’hésitez pas à vous renseigner sur l’uniformité des appareils et des protocoles utilisés pour votre suivi.